L’histoire

En 1967, Georges-Claude Cailler se met à son compte comme constructeur métallique, il nomme son entreprise « Ouvrages Métalliques Georges Claude Cailler ».

Son atelier, alors installé à la route de St-Cergue à Nyon, est transféré dans des locaux neufs en 1989 dans la toute jeune Zone Industrielle de la Vuarpillière.

30 ans après le patron originel, Philippe Aubert, ancien apprenti ayant gravis les échelons dans l’entreprise, devenu directeur technique, reprend l’entreprise en Juillet 1997.

La société ainsi créée se nomme désormais Ouvrages Métalliques SA.

Au fil des années, l’entreprise s’est modernisée, la clientèle s’est étoffée et la réputation d’entreprise de conseil, toujours au service de ses clients a permis d’assurer une progression constante du chiffre d’affaire.

Le personnel fortement impliqué n’est pas étranger au succès de l’entreprise, mais ce sont les clients qui en parlent le mieux, et c’est leurs commandes renouvelées qui le prouve.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, 20 ans après sa création, notre société prend un nouveau tournant.

Après de longues années de négociations, nous avons obtenu un DDP à côté de la parcelle historique et avons bâti ce qui nous semble l’usine de production idéale, dont la taille et l’équipement la situe entre l’atelier d’artisan et l’unité de production industrielle.